Ouverture au Public

Mardi

14h-18h
Mercredi 10h-18h
Vendredi 14h-18h
Samedi 10h-17h

Les matinées du jeudi et vendredi
sont consacrées aux accueils
petite enfance et scolaires.

#la BD du week-end : la sélection 2017 est disponible !

Retrouvez l'ensemble des titres proposés chaque semaine sur la page facebook de la médiathèque #laBDduweekend !

LA DISPARITION DE JOSEF MENGELE d'Olivier Guez

Comment Mengele a t’il pu se soustraire à la justice des hommes ?

La cantine de Minuit de Yarô Abe

Les rencontres d'après minuit

TIENS FERME TA COURONNE de Yannick Haenel

EN MEMOIRE DE FRED de Clayton Lindemuth

Oeil pour oeil, dent pour dent...

Coups de coeur des lecteurs du printemps : la sélection !

En camping-car

par Jablonka, Ivan
Le camping-car nous a emmenés au Portugal, en Grèce, au Maroc, à Tolède, à Venise. Il était pratique, génialement conçu. Il m'a appris à être libre, tout en restant fidèle aux chemins de l'exil. Par la suite, j'ai toujours gardé une tendresse pour les voyages de mon enfance, pour cette vie bringuebalante et émerveillée, sans horaires ni impératifs. La vie en camping-car. I. J. Ivan Jablonka est historien et écrivain. Il a publié au Seuil, dans "La Librairie du XXIe siècle", Histoire des grands-parents que je n'ai pas eus prix du Sénat du livre d'histoire 2012) et Laëtitia ou la fin des hommes (prix Médicis 2016). Dans ce livre, Ivan Jablonka esquisse une socio-histoire de son enfance, transformant l'autobiographie en récit collectif, portrait d'une époque

Glaise

par Bouysse, Franck

Il reste la poussière : roman

par Collette, Sandrine
Patagonie. Dans la steppe balayée de vents glacés, un tout petit garçon est poursuivi par trois cavaliers. Rattrapé, lancé de l'un à l'autre dans une course folle, il est jeté dans un buisson d'épineux. Cet enfant, c'est Rafael, et les bourreaux sont ses frères aînés. Leur mère ne dit rien, murée dans un silence hostile depuis cette terrible nuit où leur ivrogne de père l'a frappée une fois de trop. Elle mène ses fils et son élevage d'une main inflexible, écrasant ses garçons de son indifférence. Alors, incroyablement seul, Rafael se réfugie auprès de son cheval et de son chien. Dans ce monde qui meurt, où les petits élevages sont remplacés par d'immenses domaines, l'espoir semble hors de portée. Et pourtant, un jour, quelque chose va changer. Rafael parviendra-t-il à desserrer l'étau de terreur et de violence qui l'enchaîne à cette famille ?

La Femme à droite sur la photo

par Musso, Valentin
Los Angeles, 1959. L'actrice Elizabeth Badina se volatilise durant le tournage du film qui devait faire d'elle une star. Enlèvement'Meurtre'Disparition volontaire'Malgré l'enquête conjointe de la police et du FBI, l'affaire ne sera jamais résolue. 1998. Après un succès fulgurant au box-office qui a fait de lui la coqueluche d'Hollywood, le scénariste David Badina affronte une traversée du désert. Incapable de mener à bien le moindre projet, il est contacté par Wallace Harris, légende vivante du 7e art et metteur en scène paranoïaque, qui lui demande de travailler au scénario de ce qui sera sans doute son dernier film. Ils ne se sont jamais rencontrés mais un lien unit les deux hommes : Wallace Harris n'est autre que le réalisateur du drame policier qui devait lancer la carrière d'Elizabeth, la mère de David. Et l'un des derniers à l'avoir vue vivante. En acceptant son offre, le scénariste va tenter de découvrir ce qui est arrivé à sa mère quarante ans plus tôt. Quitte à déterrer de vieux secrets qui feront voler sa vie en éclats. Né en 1977, Valentin Musso est l'auteur de cinq romans traduits dans plusieurs langues. Après le succès d'Une vraie famille, il entraîne le lecteur dans une histoire aux rebondissements vertigineux, au c'ur d'une Amérique de rêves et de désillusions

La mille et deuxième nuit

par Geneix, Carole

La tresse

par Colombani, Laetitia
Trois femmes, trois vies, trois continents. Une même soif de liberté.   Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l'école.   Sicile. Giulia travaille dans l'atelier de son père. Lorsqu'il est victime d'un accident, elle découvre que l'entreprise familiale est ruinée.   Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu'elle est gravement malade.   Liées sans le savoir par ce qu'elles ont de plus intime et de plus singulier, Smita, Giulia et Sarah refusent le sort qui leur est destiné et décident de se battre. Vibrantes d'humanité, leurs histoires tissent une tresse d'espoir et de solidarité

Le sommet des dieux (1) : Le sommet des dieux. 1

par Baku, Yumemakura

Les fantômes du vieux pays : roman

par Hill, Nathan
Scandale aux États-Unis : le gouverneur Packer, candidat à la présidentielle, a été agressé en public. Son assaillante est une femme d'âge mûr : Faye Andresen-Anderson. Les médias s'emparent de son histoire et la surnomment Calamity Packer. Seul Samuel Anderson, professeur d'anglais à l'Université de Chicago, passe à côté du fait divers, tout occupé qu'il est à jouer en ligne au Monde d'Elfscape. Pourtant, Calamity Packer n'est autre que sa mère, qui l'a abandonné à l'âge de onze ans. Et voilà que l'éditeur de Samuel, qui lui avait versé une avance rondelette pour un roman qu'il n'a jamais écrit, menace de le poursuivre en justice. En désespoir de cause, le jeune homme lui propose un nouveau projet : un livre révélation sur sa mère qui la réduira en miettes. Samuel ne sait presque rien d'elle ; il se lance donc dans la reconstitution minutieuse de sa vie, qui dévoilera bien des surprises et réveillera son lot de fantômes. Des émeutes de Chicago en 1968 au New York post-11-Septembre en passant par la Norvège des années quarante et le Midwest des années soixante, Nathan Hill s'empare de l'Amérique d'aujourd'hui et de ses démons et compose avec beaucoup d'humour une fresque aussi ambitieuse que captivante. Né en 1976, Nathan Hill est originaire de l'Iowa, aux États-Unis. Il vit aujourd'hui en Floride et enseigne la littérature et l'écriture à l'Université Saint-Thomas dans le Minnesota. Les fantômes du vieux pays est son premier roman.

Les huit montagnes

par Cognetti, Paolo
« Quel que soit notre destin, il habite les montagnes au-dessus  de nos têtes. » Pietro est un garçon de la ville, Bruno un enfant des montagnes.  Ils ont 11 ans et tout les sépare. Dès leur rencontre à Grana,   au coeur du val d'Aoste, Bruno initie Pietro aux secrets de la  montagne. Ensemble, ils parcourent alpages, forêts et glaciers,   puisant dans cette nature sauvage les prémices de leur amitié. Vingt ans plus tard, c'est dans ces mêmes montagnes et auprès  de ce même ami que Pietro tentera de se réconcilier avec son  passé'et son avenir. Dans une langue pure et poétique, Paolo Cognetti mêle  l'intime à l'universel et signe un grand roman d'apprentissage  et de filiation. Traduit de l'italien par Anita Rochedy

Coups de coeur des lecteurs

Chiisakobé (1) : Chiisakobé. 1

par Mochizuki, Minetarō

Chiisakobé (2) : Chiisakobé. 2

par Mochizuki, Minetarō

Chiisakobé (3) : Chiisakobé. 3

par Mochizuki, Minetarō

Chiisakobé (4) : Chiisakobé. 4

par Mochizuki, Minetarō

Dans l'épaisseur de la chair : roman

par Blas de Roblès, Jean-Marie

Femme à la mobylette

par Seigle, Jean-Luc
Abandonnée par tous avec ses trois enfants, Reine n'arrive plus à faire face. Sa vie finit par ressembler à son jardin qui n'est plus qu'une décharge. Son horizon paraît se boucher chaque jour davantage, alors qu'elle porte en elle tant de richesses. Seul un miracle pourrait la sauver... Et il se présente sous la forme d'une mobylette bleue. Cet engin des années 1960 lui apportera-t-il le bonheur qu'elle cherche dans tous les recoins de ce monde et, surtout, à quel prix'

Gabacho

par Xilonen, Aura

Kafka sur le rivage

par Murakami, Haruki
Magique, hypnotique, Kafka sur le rivage est un roman d'initiation où se déploient, avec une grâce infinie et une imagination stupéfiante, toute la profondeur et la richesse de Haruki Murakami. Une œuvre majeure, qui s'inscrit parmi les plus grands romans d'apprentissage de la littérature universelle. Kafka Tamura, quinze ans, fuit sa maison de Tokyo pour échapper à la terrible prophétie que son père a prononcée contre lui. Nakata, vieil homme simple d'esprit, décide lui aussi de prendre la route, obéissant à un appel impérieux, attiré par une force qui le dépasse. Lancés dans une vaste odyssée, nos deux héros vont croiser en chemin des hommes et des chats, une mère maquerelle fantomatique et une prostituée férue de Hegel, des soldats perdus et un inquiétant colonel, des poissons tombant du ciel, et bien d'autres choses encore... Avant de voir leur destin converger inexorablement, et de découvrir leur propre vérité.

La bibliothèque des coeurs cabossés : roman

par Bivald, Katarina
Tout commence par les lettres que s'envoient deux femmes très différentes : Sara Lindqvist, vingt-huit ans, petit rat de bibliothèque mal dans sa peau, vivant à Haninge en Suède, et Amy Harris, soixante-cinq ans, vieille dame cultivée et solitaire, de Broken Wheel, dans l'Iowa. Après deux ans d'échanges et de conseils à la fois sur la littérature et sur la vie, Sara décide de rendre visite à Amy. Mais, quand elle arrive là-bas, elle apprend avec stupeur qu'Amy est morte. Elle se retrouve seule et perdue dans cette étrange petite ville américaine. Pour la première fois de sa vie, Sara se fait de vrais amis - et pas uniquement les personnages de ses romans préférés -, qui l'aident à monter une librairie avec tous les livres qu'Amy affectionnait tant. Ce sera pour Sara, et pour les habitants attachants et loufoques de Broken Wheel, une véritable renaissance. Et lorsque son visa de trois mois expire, ses nouveaux amis ont une idée géniale et complètement folle pour la faire rester à Broken Wheel.

La fractale des raviolis

par Raufast, Pierre
C'en est trop. Marc, son mari, l'a encore une fois trompée. Sa femme décide de l'empoisonner avec des raviolis, son plat préféré. Mais à l'instant où l'infidèle s'apprête à ingérer les ravioles tueuses, un souvenir vient interrompre le récit, et c'est une nouvelle intrigue qui commence. Un roman constitué d'histoires gigognes qui se déroulent selon une rigoureuse géométrie variable.

La salle de bal : roman

par Hope, Anna
Lors de l'hiver 1911, l'asile d'aliénés de Sharston, dans le Yorkshire, accueille une nouvelle pensionnaire : Ella, qui a brisé une vitre de la filature dans laquelle elle travaillait depuis l'enfance. Si elle espère d'abord être rapidement libérée, elle finit par s'habituer à la routine de l'institution. Hommes et femmes travaillent et vivent chacun de leur côté : les hommes cultivent la terre tandis que les femmes accomplissent leurs tâches à l'intérieur. Ils sont néanmoins réunis chaque vendredi dans une somptueuse salle de bal. Ella y retrouvera John, un «mélancolique irlandais». Tous deux danseront, toujours plus fébriles et plus épris. À la tête de l'orchestre, le docteur Fuller observe ses patients valser. Séduit par l'eugénisme et par le projet de loi sur le Contrôle des faibles d'esprit, Fuller a de grands projets pour guérir les malades. Projets qui pourraient avoir des conséquences désastreuses pour Ella et John. Après Le chagrin des vivants, Anna Hope parvient de nouveau à transformer une réalité historique méconnue en un roman subtil et puissant, entraînant le lecteur dans une ronde passionnée et dangereuse. Anna Hope est née à Manchester. Elle a étudié à Oxford et à Londres. Après Le chagrin des vivants, La salle de bal est son deuxième roman.

La tristesse du samouraï : roman

par Árbol, Víctor del
Comme souvent au début des histoires il y a une femme sur un quai de gare au petit matin. Mise élégante, talons hauts, gants de cuir, elle dénote parmi des passagers apeurés qui n'osent croire que la guerre est finie. Isabel fait partie du clan des vainqueurs et n'a rien à redouter de ces phalangistes arrogants qui arpentent la gare de Mérida en ce rude hiver 1941. Elle presse la main de son plus jeune fils et écrit à l'aîné, qu'elle s'apprête à abandonner, les raisons de sa fuite. Le train de 4 heures en direction de Lisbonne partira sans elle. L'enfant rentrera seul chez son père, appâté par le sabre de samouraï de ses rêves qu'un homme vient de lui promettre. Isabel disparaît pour toujours. Quarante ans plus tard une autre femme a commis un meurtre et doit comparaître devant la justice des hommes mais pour cette brillante avocate, cela n'a guère d'importance. Elle est atteinte d'une tumeur cérébrale et c'est à sa mémoire qu'elle doit des comptes. Au cours d'un procès mémorable, quelque temps auparavant, elle a réussi à faire condamner un policier véreux, ouvrant sans le savoir la boîte de Pandore. Elle a été manipulée en raison d'une tragédie ancienne dont elle ignore tout. Les rejetons d'une famille maudite cherchent à lui faire payer quatre décennies de vengeance et de haine. Des premières années de l'après-guerre à la tentative de coup d'état de février 1981, après un détour par les steppes de Stalingrad, la saga familiale est lourde de complots, d'enlèvements, de trahisons. Sous un léger vernis de démocrates, les ex-phalangistes continuent de tirer les ficelles. Les personnages et les situations se répondent, marquant trois générations au fer rouge. Les carences affectives ont transformé les enfants en psychopathes, les victimes en bourreaux, le code d'honneur des samouraïs en un effroyable massacre. Et quelqu'un doit laver le péché originel. La Tristesse du samouraï est un étonnant roman policier qui se joue à merveille de l'opacité d'un contexte historique et un intense thriller psychologique qui mène les personnages aux limites de leurs forces pour sauver l'honneur de la lignée. Enorme succès en Espagne, il est en cours de traduction dans plusieurs langues.

Le fils du héros

Le jour d'avant

par Chalandon, Sorj
« Venge-nous de la mine », avait écrit mon père. Ses derniers mots. Et je le lui ai promis, poings levés au ciel après sa disparition brutale. J'allais venger mon frère, mort en ouvrier. Venger mon père, parti en paysan. Venger ma mère, esseulée à jamais. J'allais punir les Houillères, et tous ces salauds qui n'avaient jamais payé pour leurs crimes.

Le presbytère

par Monnier, Ariane
Au début des années 1970, Balthazar Béranger s'installe avec sa jeune épouse, Sonia, dans une maison à la sortie d'un village. C'est un ancien presbytère, légèrement en retrait par rapport à la route, dont les belles fenêtres sont en partie cachées par un grand tilleul.Balthazar est un jeune médecin qui entend faire de ses enfants des êtres véritables. Maintenus à l'écart d'un monde jugé néfaste pour leur développement et leur imagination, ces derniers sont initiés à la musique et à la morale pendant que leur mère ne résiste ni à la violence ni à la séduction de son mari.Pantins impuissants soumis aux coups de leur père et à des exigences de plus en plus humiliantes, ils apprennent à se taire. Le premier roman d'Ariane Monnier décrit une maison dont les pièces sont progressivement transformées en scène de spectacles cruels, où les portes entrouvertes laissent entendre, en sourdine, de terribles chuchotements.

Légende d'un dormeur éveillé : roman

par Nohant, Gaëlle
Pour raconter la vie de Robert Desnos, aussi héroïque qu'engagée, Gaëlle Nohant a épousé les pas du poète, écouté les battements de son c'ur, suivi les séances de spiritisme. Elle s'est assise aux terrasses des cafés en compagnie d'Éluard, Man Ray, Picasso ou Garcia Lorca et a dansé des nuits entières au Bal nègre aux cotés de Kiki et de Jean-Louis Barrault. Son investigation littéraire est fabuleuse, subtile et magistrale. Une traversée du XXe siècle, vivante et tumultueuse, dans les pas d'un héros dont on ne peut que tomber amoureux. Extrait: "L'été 1930 est reparti comme un voleur, emportant sur son dos un sac de mauvais présages. Robert, Youki et Foujita ont regardé les files s'allonger aux portes des soupes populaires, entendu les clameurs montant des ventres affamés. Cette rage qui tourne comme un fauve à la recherche d'un défoulement, fût-il brutal et aveugle. Occuper des journées blêmes, sans horizon. La valse sans fin de gouvernements interchangeables, dont on ricane pour ne pas en pleurer. L'impuissance devant ces marionnettes qui n'ont que patrie et morale à la bouche. Réarmer ou pas, dévaluer le franc ou pas. Faire confiance à l'Allemagne ou redouter cette ennemie de toujours. Fermer les frontières de décrets en motions et en quotas, ou demeurer fidèles à une tradition d'accueil vieille de plusieurs siècles. Un jeu d'échecs où le peuple des crève-la faim est toujours mat, quelle que soit la stratégie retenue."

Maudit karma : roman

par Safier, David
Animatrice de talk-show, Kim Lange est au sommet de sa gloire quand elle est écrasée par une météorite. Dans l'au-delà, elle apprend qu'elle a accumulé beaucoup trop de mauvais karma au cours de son existence. Non seulement elle a négligé sa fille et trompé son mari, mais elle a rendu la vie impossible à son entourage. Pour sa punition, Kim se réincarne en fourmi. Et le pire reste à venir : de ses minuscules yeux d'insecte, elle voit une autre femme la remplacer auprès de sa famille. Elle doit au plus vite remonter l'échelle des réincarnations. Mais, de fourmi à bipède, le chemin est long. Kim devra surmonter bien des obstacles... et, au passage, revoir la plupart de ses conceptions sur l'existence ! Tour à tour incisif, léger et émouvant, Maudit Karma est un roman jubilatoire.

Toutes les vagues de l'océan

par Árbol, Víctor del
Gonzalo Gil reçoit un message qui bouleverse son existence : sa sœur, de qui il est sans nouvelles depuis de nombreuses années, a mis fin à ses jours dans des circonstances tragiques. Et la police la soupçonne d'avoir auparavant assassiné un mafieux russe pour venger la mort de son jeune fils. Ce qui ne semble alors qu'un sombre règlement de comptes ouvre une voie tortueuse sur les secrets de l'histoire familiale et de la figure mythique du père, nimbée de non-dits et de silences. Cet homme idéaliste, parti servir la révolution dans la Russie stalinienne, a connu dans l'enfer de Nazino l'incarnation du mal absolu, avec l'implacable Igor, et de l'amour fou avec l'incandescente Irina. La violence des sentiments qui se font jour dans cette maudite «île aux cannibales» marque à jamais le destin des trois protagonistes et celui de leurs descendants. Révolution communiste, guerre civile espagnole, Seconde Guerre mondiale, c'est toujours du côté de la résistance, de la probité, de l'abnégation que ce parangon de vertu, mort à la fleur de l'âge, a traversé le siècle dernier. Sur fond de pression immobilière et de mafia russe, l'enquête qui s'ouvre aujourd'hui à Barcelone rebat les cartes du passé. La chance tant attendue, pour Gonzalo, d'ébranler la statue du commandeur, de connaître l'homme pour pouvoir enfin aimer le père. Toutes les vagues de l'océan déferlent dans cette admirable fresque d'un XXe siècle dantesque porteur de toutes les utopies et de toutes les abjections humaines.

Troisième personne : roman

par Mréjen, Valérie

Underground railroad

par Whitehead, Colson
Cora, seize ans, est esclave sur une plantation de coton dans la Géorgie d'avant la guerre de Sécession. Abandonnée par sa mère lorsqu'elle était enfant, elle survit tant bien que mal à la violence de sa condition. Lorsque Caesar, un esclave récemment arrivé de Virginie, lui propose de s'enfuir, elle accepte et tente, au péril de sa vie, de gagner avec lui les États libres du Nord.De la Caroline du Sud à l'Indiana en passant par le Tennessee, Cora va vivre une incroyable odyssée. Traquée comme une bête par un impitoyable chasseur d'esclaves qui l'oblige à fuir, sans cesse, le « misérable cœur palpitant » des villes, elle fera tout pour conquérir sa liberté. L'une des prouesses de Colson Whitehead est de matérialiser l'« Underground Railroad », le célèbre réseau clandestin d'aide aux esclaves en fuite qui devient ici une véritable voie ferrée souterraine, pour explorer, avec une originalité et une maîtrise époustouflantes, les fondements et la mécanique du racisme.À la fois récit d'un combat poignant et réflexion saisissante sur la lecture de l'Histoire, ce roman, couronné par le prix Pulitzer, est une œuvre politique aujourd'hui plus que jamais nécessaire. « Un roman puissant et presque hallucinatoire. Une histoire essentielle pour comprendre les Américains d'hier et d'aujourd'hui. » The New York Times

Retrouvez les coups de coeur du samedi littéraire de mars !

Imago / roman

par Dion, Cyril
Le long voyage de Nadr, un Palestinien de 30 ans qui tente de rattraper son frère ayant rejoint les forces du djihad, ce garçon révolté qu'il veut empêcher de mourir. Entre Rafah et Paris, Nadr n'oubliera pas ses convictions pacifistes, mais comprendra le désespoir de tous ceux qui n'ont rien

Je sais pas

par Abel, Barbara
Une belle journée de sortie des classes qui vire au cauchemar. Une enfant de cinq ans a disparu. Que s'est-il passé dans la forêt ? À cinq ans, on est innocent, dans tous les sens du terme. Pourtant, ne dit-on pas qu'une figure d'ange peut cacher un cœur de démon ?

Le diable en personne

par Farris, Peter
En pleine forêt de Géorgie du Sud, au milieu de nulle part, Maya échappe in extremis à une sauvage tentative d'assassinat. Dix-huit ans à peine, victime d'un vaste trafic de prostituées régi par le redoutable Mexico, elle avait eu le malheur de devenir la favorite du maire et de découvrir ainsi les sombres projets des hauts responsables de la ville. Son destin semblait scellé mais c'était sans compter sur Leonard Moye, un type solitaire et quelque peu excentrique, qui ne tolère personne sur ses terres et prend la jeune femme sous sa protection. Une troublante amitié naît alors entre ces deux êtres rongés par la colère. Ce deuxième roman de Peter Farris offre un portrait cinglant d'une Amérique incontrôlable.

Le poids de la neige

par Gay-Poliquin, Christian
A la suite d'un accident, un homme se retrouve piégé dans un village enseveli sous la neige et coupé du monde par une panne d'électricité. Il est confié à Matthias, un vieillard qui accepte de le soigner en échange de bois, de vivres et, surtout, d'une place dans le convoi qui partira pour la ville au printemps, seule échappatoire. Dans la véranda d'une maison où se croisent les courants d'air et de rares visiteurs, les deux hommes se retrouvent prisonniers de l'hiver et de leur rude face-à-face. Cernés par une nature hostile et sublime, soumis aux rumeurs et aux passions qui secouent le village, ils tissent des liens complexes, oscillant entre méfiance, nécessité et entraide. Alors que les centimètres de neige s'accumulent, tiendront-ils le coup face aux menaces extérieures et aux écueils intimes'

Le voyage d'Octavio : roman

par Bonnefoy, Miguel
Le voyage d'Octavio est celui d'un analphabète vénézuélien qui, à travers d'épiques tribulations, va se réapproprier son passé et celui de son pays. Le destin voudra qu'il tombe amoureux de Venezuela, une comédienne de Maracaibo, qui lui apprend l'écriture. Mais la bande de brigands chevaleresques, menée par Rutilio Alberto Guerra, pour laquelle il travaille, organisera un cambriolage précisément au domicile de sa bien-aimée. Avant que ne débute un grand voyage dans le pays qui porte son nom. Octavio va alors mettre ses pas dans ceux de saint Christophe, dans ceux d'un hôte mystérieux, dans ceux d'un peuple qu'il ignore. Car cette rencontre déchirante entre un homme et un pays, racontée ici dans la langue simple des premiers récits, est d'abord une initiation allégorique et amoureuse, dont l'univers luxuriant n'est pas sans faire songer à ceux de Gabriel Garcia Mârquez ou d'Alejo Carpentier.

Les trois jours de Pompéi

par Angela, Alberto
Tout à la fois archéologue et homme de télévision, l'Italien Alberto Angela reprend la formule du "docufiction sur papier", qui a fait le succès d'«Empire» (Payot, 2016), pour nous offrir un reportage au coeur du quotidien de Pompéi durant les deux jours ayant précédé le réveil du Vésuve, en 79 de notre ère, puis pour nous décrire la colère destructrice du volcan dans un film catastrophe qui durera l'équivalent d"une troisième journée. Un livre d'histoire qui brise bien des idées reçues à partir des dernières découvertes scientifiques (la catastrophe aurait eu lieu à l'automne et non en août), mais qui possède aussi un tel souffle romanesque qu'on se croirait embarqués à bord d'un «Titanic» de l'Antiquité

Meilleur ami-meilleur ennemi : roman

par Kirkwood, James

Paysage après la bataille

par Lambé, Éric

Ronce-Rose

par Chevillard, Éric

Taqawan

par Plamondon, Éric
« Ici, on a tous du sang indien et quand ce n'est pas dans les veines, c'est sur les mains. » Le 11 juin 1981, trois cents policiers de la sûreté du Québec débarquent sur la réserve de Restigouche pour s'emparer des filets des Indiens mig'maq. Emeutes, répression et crise d'ampleur : le pays découvre son angle mort. Une adolescente en révolte disparaît, un agent de la faune démissionne, un vieil Indien sort du bois et une jeune enseignante française découvre l'immensité d'un territoire et toutes ses contradictions. Comme le saumon devenu taqawan remonte la rivière vers son origine, il faut aller à la source' Histoire de luttes et de pêche, d'amour tout autant que de meurtres et de rêves brisés, Taqawan se nourrit de légendes comme de réalités, du passé et du présent, celui notamment d'un peuple millénaire bafoué dans ses droits

Un fusil, une vache, un arbre et une femme : roman

par Shalev, Meir

Une longue impatience

par Josse, Gaëlle

Rentrée littéraire automne 2017 : le choix des lecteurs !

À malin, malin et demi : roman

par Russo, Richard

Addict : mon obsession pour l'affaire Maura Murray

par Renner, James
Mieux qu'un roman : l'histoire vraie d'un addict des crimes non résolus. En 2004, la voiture accidentée d'une élève infirmière sans histoires, Maura Murray, est retrouvée à des centaines de kilomètres de chez elle. Aucune trace de la jeune fille, qui était sur le point de se marier. Plus troublant encore, lorsqu'on ouvre son appartement, on constate qu'elle s'apprêtait à déménager, alors qu'elle n'en avait parlé à personne, ni à ses amies, ni à son futur mari, ni à sa famille. Quel était le secret de Maura'Et qu'est-elle devenue' En 2010, l'affaire Murray, jamais résolue, n'intéresse plus grand monde sauf un homme très particulier, James Renner. Celui-ci a été victime, à l'âge de onze ans, d'un grave traumatisme : il est tombé fou amoureux d'une jeune fille de son âge en voyant sa photo affichée dans son quartier avec la mention « Portée disparue ». Le cas n'a jamais été élucidé et il en a conçu une obsession dévorante pour les crimes non résolus, qui l'a mené aux confins de la folie. Un test de psychologie clinique, le MMPI, a montré que son esprit fonctionnait de la même façon que celui des tueurs en série et des meilleurs flics américains. Renner a d'abord essayé de fuir cette part sombre, en vain. Lorsqu'il décide de renouer avec ses vieux démons et de se pencher sur les zones d'ombre de l'affaire Murray, il va devoir à nouveau affronter cette obscurité qui le fascine tant. Quitte à y laisser sa santé mentale. Récit d'une étrange obsession tout autant qu'enquête détaillée et passionnante, Addict est un document exceptionnel, qui fera date dans l'histoire du genre.

Climats de France : roman

par Richeux, Marie
Tout commence à Alger en 2009, avec l'émotion profonde de Marie au moment où elle découvre « Climat de France », le bâtiment qu'y construisit Fernand Pouillon. La pierre de taille, les perspectives imposantes, elle les connaît intimement : elle a grandi à Meudon-la-Forêt, dans un ensemble bâti par le même architecte. Mue par le désir de comprendre ce qui mystérieusement relie les deux lieux, elle plonge dans leur passé, et dans celui de leurs habitants. Plusieurs récits s'entrelacent, comme autant de fragments d'une histoire dont elle traque le motif entre l'Algérie et la France : l'arrivée de Fernand Pouillon à Alger en mai 1953, invité à construire mille logements pour la fin de l'année par le maire récemment élu ; le souvenir d'une nuit de 1997 à Meudon-la-Forêt, quand Marie, treize ans, ne parvient pas à s'endormir à cause des chants de deuil résonnant dans la cage d'escalier ; les confidences de son voisin Malek, que ses parents, sentant le vent tourner à Oran, ont envoyé en France en 1956 et qui, devenu chauffeur de taxi, semble avoir échappé à la guerre dont la violence se déployait pourtant dans les rues de Paris. Ici, comme en écho à l'émotion fondatrice, celle du lecteur naît de la manière dont l'écrivain laisse s'élever les voix de ces hommes et de ces femmes que l'histoire, parfois à leur insu, a traversés et qui, de part et d'autre de la Méditerranée, obstinément et silencieusement ont déroulé leur existence.

Dans l'épaisseur de la chair : roman

par Blas de Roblès, Jean-Marie

Hérésies glorieuses : roman

par McInerney, Lisa

Inavouable

par Miłoszewski, Zygmunt
Zakopane, chaîne des Tatras, 26 décembre 1944. Un résistant serre contre lui un étui métallique. À ses oreilles résonnent encore les dernières instructions de l'officier nazi qui lui a confié " le plus grand secret de cette guerre "... Alors qu'il est pris dans une tempête de neige, sa formation d'alpiniste pourrait se révéler cruciale. Non loin de là, dans une auberge, un homme contemple par l'une des fenêtres la même bourrasque déchaînée. Après une ultime hésitation, il croque sa capsule de cyanure. Une matinée d'automne, de nos jours, à Varsovie. Chef du département de recouvrement de biens culturels rattaché au ministère des Affaires étrangères, le docteur Zofia Lorentz est convoquée par le Premier ministre : le Portrait de jeune homme du peintre Raphaël, tableau le plus précieux jamais perdu et recherché depuis la Seconde Guerre mondiale, vient d'être localisé. Accompagnée d'un marchand d'art cynique, d'un officier des services secrets à la retraite et d'une voleuse légendaire, Zofia s'envole pour New York, étape d'une quête contrariée qui pourrait inverser la lecture de l'Histoire et la politique internationale moderne...

Là où l'histoire se termine

par Piperno, Alessandro
Romains depuis plusieurs générations, les Zevi comptent parmi leurs ancêtres penseurs, avocats, scientifiques... et même un rabbin ! La seule fausse note dans ce concert de bienséance est Matteo, incorrigible hâbleur et dragueur. Dans les années 1990, il s'est rué avec légèreté dans deux mariages successifs et une accumulation inconsidérée de dettes. Ne parvenant pas à les rembourser il a quitté l'Italie pour vivre à Los Angeles une seconde vie faite d'expédients minables et de deux nouveaux mariages. Seize ans plus tard, à la mort de son exigeant créditeur, le voici de retour à Rome. Ses deux enfants l'attendent sans l'attendre, avec indifférence ou animosité, tandis que Federica, son ex-femme, essaye de recoller les morceaux, en éternelle Pénélope. Le revenant, résolu à dévorer la vie par les deux bouts, se jette sans retenue dans les retrouvailles avec la ville éternelle, qui plus que jamais conjugue beauté et délabrement'c'est là son charme suprême !'et la vie reprend son cours léger et futile. Mais en Italie comme ailleurs un tournant d'époque marque la fin de l'histoire. Et change la donne. L'auteur Alessandro Piperno, né en 1972, vit à Rome. Il a consacré son premier essai à Proust et enseigne la littérature à l'université. En 2005, Avec les pires intentions, son premier roman, provocateur, suscite une polémique en Italie. Sans se départir d'une féroce ironie, c'est avec un ton plus grave qu'il écrit Persécution, premier volet du diptyque « Le feu ami des souvenirs », finaliste du prix Fémina et Prix du meilleur livre étranger 2011 en France. Inséparables, le second volet brillantissime, remporte le prix Strega en 2012.

La serpe : roman

par Jaenada, Philippe
Un matin d'octobre 1941, dans un château sinistre au fin fond du Périgord, Henri Girard appelle au secours : dans la nuit, son père, sa tante et la bonne ont été massacrés à coups de serpe. Il est le seul survivant. Toutes les portes étaient fermées, aucune effraction n'est constatée. Dépensier, arrogant, violent, le jeune homme est l'unique héritier des victimes. Deux jours plus tôt, il a emprunté l'arme du crime aux voisins. Pourtant, au terme d'un procès retentissant (et trouble par certains aspects), il est acquitté et l'enquête abandonnée. Alors que l'opinion publique reste convaincue de sa culpabilité, Henri s'exile au Venezuela. Il rentre en France en 1950 avec le manuscrit du Salaire de la peur, écrit sous le pseudonyme de Georges Arnaud. Jamais le mystère du triple assassinat du château d'Escoire ne sera élucidé, laissant planer autour d'Henri Girard, jusqu'à la fin de sa vie (qui fut complexe, bouillonnante, exemplaire à bien des égards), un halo noir et sulfureux. Jamais, jusqu'à ce qu'un écrivain têtu et minutieux s'en mêle... Un fait divers aussi diabolique, un personnage aussi ambigu qu'Henri Girard ne pouvaient laisser Philippe Jaenada indifférent. Enfilant le costume de l'inspecteur amateur (complètement loufoque, mais plus sagace qu'il n'y paraît), il s'est plongé dans les archives, a reconstitué l'enquête et déniché les indices les plus ténus pour nous livrer ce récit haletant dont l'issue pourrait bien résoudre une énigme vieille de soixante-quinze ans.

Le corps des ruines : roman

par Vásquez, Juan Gabriel
Au cours d'une soirée chez son ami le docteur Benavides, Juan Gabriel VÆsquez, auteur et narrateur du livre, fait la connaissance de Carlos Carballo, un personnage étrange, tourmenté par les meurtres d'hommes politiques célèbres. Quels liens y a-t-il entre l'assassinat, en 1948, du leader libéral Jorge Eliécer GaitÆn, ceux de John Fitzgerald Kennedy et du sénateur Rafael Uribe Uribe, tué en 1914 à coups de hachette par deux menuisiers'Pour Carlos Carballo, tout est lié par le complot de puissances obscures. En écrivain passionné par l'histoire et le récit des autres, Juan Gabriel VÆsquez ne résiste pas à la tentation d'écouter ce qu'il tient pour des élucubrations et tombe dans le piège que lui tend son interlocuteur. Au cours d'une nuit hallucinée, il se rend chez Carballo pour lire le récit d'un certain Anzola sur la mort d'Uribe Uribe et le procès de ses assassins. Ces fantômes du passé qui réclament vérité et justice manquent de faire vaciller la raison de l'auteur et sèment le doute dans l'esprit du lecteur. Autobiographie, enquête politique et policière aux accents shakespeariens, Le Corps des ruines est de la première à la dernière page un livre magistral et ensorcelant où le roman devient l'instrument par excellence de la spéculation historique. Il consacre définitivement Juan Gabriel VÆsquez comme le grand écrivain latino-américain d'aujourd'hui. Traduit de l'espagnol (Colombie) par Isabelle Gugnon

Légende d'un dormeur éveillé : roman

par Nohant, Gaëlle
Pour raconter la vie de Robert Desnos, aussi héroïque qu'engagée, Gaëlle Nohant a épousé les pas du poète, écouté les battements de son c'ur, suivi les séances de spiritisme. Elle s'est assise aux terrasses des cafés en compagnie d'Éluard, Man Ray, Picasso ou Garcia Lorca et a dansé des nuits entières au Bal nègre aux cotés de Kiki et de Jean-Louis Barrault. Son investigation littéraire est fabuleuse, subtile et magistrale. Une traversée du XXe siècle, vivante et tumultueuse, dans les pas d'un héros dont on ne peut que tomber amoureux. Extrait: "L'été 1930 est reparti comme un voleur, emportant sur son dos un sac de mauvais présages. Robert, Youki et Foujita ont regardé les files s'allonger aux portes des soupes populaires, entendu les clameurs montant des ventres affamés. Cette rage qui tourne comme un fauve à la recherche d'un défoulement, fût-il brutal et aveugle. Occuper des journées blêmes, sans horizon. La valse sans fin de gouvernements interchangeables, dont on ricane pour ne pas en pleurer. L'impuissance devant ces marionnettes qui n'ont que patrie et morale à la bouche. Réarmer ou pas, dévaluer le franc ou pas. Faire confiance à l'Allemagne ou redouter cette ennemie de toujours. Fermer les frontières de décrets en motions et en quotas, ou demeurer fidèles à une tradition d'accueil vieille de plusieurs siècles. Un jeu d'échecs où le peuple des crève-la faim est toujours mat, quelle que soit la stratégie retenue."

Les huit montagnes

par Cognetti, Paolo
« Quel que soit notre destin, il habite les montagnes au-dessus  de nos têtes. » Pietro est un garçon de la ville, Bruno un enfant des montagnes.  Ils ont 11 ans et tout les sépare. Dès leur rencontre à Grana,   au coeur du val d'Aoste, Bruno initie Pietro aux secrets de la  montagne. Ensemble, ils parcourent alpages, forêts et glaciers,   puisant dans cette nature sauvage les prémices de leur amitié. Vingt ans plus tard, c'est dans ces mêmes montagnes et auprès  de ce même ami que Pietro tentera de se réconcilier avec son  passé'et son avenir. Dans une langue pure et poétique, Paolo Cognetti mêle  l'intime à l'universel et signe un grand roman d'apprentissage  et de filiation. Traduit de l'italien par Anita Rochedy

Les rêveuses : roman

par Verger, Frédéric
Mai 1940. Les armées de Hitler écrasent la France. Peter Siderman, un jeune Allemand de dix-sept ans engagé dans l'armée française, prend l'identité d'un mort pour échapper aux représailles. Prisonnier, il croit avoir évité le danger quand on lui annonce qu'on va le libérer et le reconduire dans sa famille. Comment sera-t-il accueilli chez ces gens qui ne le connaissent pas 'On sent passer ici le grand souffle à la fois tragique et merveilleux déjà présent dans le premier roman de Frédéric Verger. On retrouve sa prose riche en métaphores réjouissantes, en inventions fantasques, en rebondissements, en scènes inoubliables décrites dans une langue sensuelle et gourmande. Frédéric Verger a publié en 2013 aux Éditions Gallimard un premier roman très remarqué, Arden.

Me voici

par Foer, Jonathan Safran
Jacob et Julia Bloch vivent à Washington (D.C.) avec leurs trois enfants. Derrière la façade rassurante qu'offre cette famille juive typiquement américaine, une crise majeure se prépare. Elle éclate lorsque Sam, le fils aîné, se fait expulser du lycée, et que son père est surpris en train d'envoyer des textos pornographiques à une inconnue. D'autres secousses vont suivre, menaçant les Bloch d'une dislocation définitive. Pendant ce temps, au Proche-Orient, un cataclysme se prépare. C'est finalement un tremblement de terre qui ravage la région et déclenche un conflit géopolitique de grande ampleur, mettant en péril l'existence même de l'État d'Israël, lequel lance un appel au secours à la diaspora. Comment tout cela va-t-il finir' Hilarant, excitant, bouleversant, mêlant la satire et le tragique, Me Voici est sans aucun doute le roman le plus captivant de Jonathan Safran Foer

Mercy, Mary, Patty : roman

par Lafon, Lola
En février 1974, Patricia Hearst, petite-fille du célèbre magnat de la presse William Randolph Hearst, est enlevée contre rançon  par un groupuscule révolutionnaire dont elle ne tarde pas à épouser la cause. Un  événement mémorable dont la résonance va également 'kidnapper'l'existence de trois femmes de générations différentes : une Américaine et deux Françaises tour à tour attachées à comprendre et reconfigurer cet épisode. Par ce roman sur l'influence décisive de leur rencontre éphémère, par sa relecture de l'affaire Hearst et de son impact médiatique et politique, Lola Lafon s'empare d'une icône paradoxale de la'story'américaine,   de son rayonnement dans l'espace public et du chavirement qu'elle a  engendré dans le destin de ses héroïnes.

Point cardinal : roman

par Récondo, Léonor de
Sur le parking d'un supermarché, dans une petite ville de province, une femme se démaquille. Enlever sa perruque, sa robe de soie, rouler ses bas sur ses chevilles : ses gestes ressemblent à un arrachement. Bientôt, celle qui, à peine une heure auparavant, dansait à corps perdu sera devenue méconnaissable. Laurent, en tenue de sport, a remis de l'ordre dans sa voiture. Il s'apprête à rejoindre femme et enfants pour le dîner. Avec Solange, rencontrée au lycée, la complicité a été immédiate. Laurent s'est longtemps abandonné à leur bonheur calme. Sa vie bascule quand, à la faveur de trois jours solitaires, il se travestit pour la première fois dans le foyer qu'ils ont bâti ensemble. À son retour, Solange trouve un cheveu blond... Léonor de Récondo va alors suivre ses personnages sur le chemin d'une transformation radicale. Car la découverte de Solange conforte Laurent dans sa certitude : il est une femme. Reste à convaincre ceux qu'il aime de l'accepter. La détermination de Laurent, le désarroi de Solange, les réactions contrastées des enfants - Claire a treize ans, Thomas seize -, l'incrédulité des collègues de travail : l'écrivain accompagne au plus près de leurs émotions ceux dont la vie est bouleversée. Avec des phrases limpides et d'une poignante justesse, elle trace le difficile parcours d'un être dont toute l'énergie est tendue vers la lumière. Par-delà le sujet singulier du changement de sexe, Léonor de Récondo écrit un grand roman sur le courage d'être soi.

Underground railroad

par Whitehead, Colson
Cora, seize ans, est esclave sur une plantation de coton dans la Géorgie d'avant la guerre de Sécession. Abandonnée par sa mère lorsqu'elle était enfant, elle survit tant bien que mal à la violence de sa condition. Lorsque Caesar, un esclave récemment arrivé de Virginie, lui propose de s'enfuir, elle accepte et tente, au péril de sa vie, de gagner avec lui les États libres du Nord.De la Caroline du Sud à l'Indiana en passant par le Tennessee, Cora va vivre une incroyable odyssée. Traquée comme une bête par un impitoyable chasseur d'esclaves qui l'oblige à fuir, sans cesse, le « misérable cœur palpitant » des villes, elle fera tout pour conquérir sa liberté. L'une des prouesses de Colson Whitehead est de matérialiser l'« Underground Railroad », le célèbre réseau clandestin d'aide aux esclaves en fuite qui devient ici une véritable voie ferrée souterraine, pour explorer, avec une originalité et une maîtrise époustouflantes, les fondements et la mécanique du racisme.À la fois récit d'un combat poignant et réflexion saisissante sur la lecture de l'Histoire, ce roman, couronné par le prix Pulitzer, est une œuvre politique aujourd'hui plus que jamais nécessaire. « Un roman puissant et presque hallucinatoire. Une histoire essentielle pour comprendre les Américains d'hier et d'aujourd'hui. » The New York Times

Une histoire des loups

par Fridlund, Emily
Madeline, adolescente un peu sauvage, observe à travers ses jumelles cette famille qui emménage sur la rive opposée du lac. Un couple et leur enfant dont la vie aisée semble si différente de la sienne. Bientôt, alors que le père travaille au loin, la jeune mère propose à Madeline de s'occuper du garçon, de passer avec lui ses après-midi, puis de partager leurs repas. L'adolescente entre petit à petit dans ce foyer qui la fascine, ne saisissant qu'à moitié ce qui se cache derrière la fragile gaieté de cette mère et la sourde autorité du père. Jusqu'à ce qu'il soit trop tard. Troublant et poétique, best-seller dès sa parution aux États-Unis, le premier roman d'Emily Fridlund a été acclamé par la critique.

Vulnérables

par Krawiec, Richard

Give me Five !

L'appli du moment : dédiée aux 15-20 ans, l'application Give Me Five est une judicieuse idée créée par le magazine Phosphore. Le principe ? 5 actus à lire en 5 minutes, 5 soirs par semaine dès 17h05 !
Actualités internationales, éco, culture, un décryptage facile d'accès qui permet de ne pas perdre le fil quand on a peu de temps devant soi.
En plus l'application est gratuite, parfait pour se tenir bien au courant avant le bac, non ?

Phallaina, une bande défilée et l'appli du moment !

L'appli du moment ? Ce sera une fois par mois ! Juste un petit coup de projecteur sur une application qu'on aime particulièrement. Et pour la première, on vous propose de découvrir, avec l'ouverture imminente du festival d'Angoulême, Phallaina, la première "bande défilée" sortie l'an dernier. Une belle expérience disponible et téléchargeable gratuitement sur Appstore et google play.

A la découverte de Marcello Fois - rencontre italienne samedi 25 novembre

L'association Pour le jumelage vous propose de découvrir l'univers de Marcello Fois dans le cadre de la soirée italienne organisée samedi 25 novembre prochain dans le cadre de Lettres du monde. 

Au programme, atelier cuisine, rencontre avec Marcello Fois et dégustation ! et déjà quelques critiques et avis pour se donner envie !

 

Empire : un fabuleux voyage chez les Romains avec un sesterce en poche

L'argent n'a pas d'odeur dit-on, certes mais il peut avoir une incroyable histoire.

L'affaire Arnolfini

Une enquête minutieuse et passionnante pour tenter de lever le voile sur les mystères d'un tableau de Jan Van Eyck bien connu du public "Les époux Arnolfini".

OSTWALD de Thomas Flahaut

Un premier roman apocalyptique

Frog music

San Francisco, été 1876. La ville étouffe sous la chaleur et une épidémie de variole. C'est dans ce contexte que Blanche, une danseuse de burlesque rencontre Jenny, un personnage atypique et mystérieux, chasseuse de grenouilles...

Un peu d'optimisme !

Notre époque nous apparaît souvent bien sombre. Les médias comme la production éditoriale questionnent ses problématiques et nous laissent moroses et inquiets.
2 ouvrages récents offrent une vision plus optimiste de notre monde pour garder l'espoir, si précieux pour conserver nos capacités d'agir.

Hommes sous verre

Une belle plongée dans un univers intimiste et métaphorique tour à tour surprenant, étrange et terrifiant...

Louvrissime

L'appli du moment : avec Louvrissime, immergez-vous au sein du célèbre musée, parcourez deux étages à la découverte des 30 plus grandes oeuvres du Louvre : anecdotes, références historiques et éléments artistiques sauront combler votre curiosité.

La navigation est plaisante, la haute définition permettant d'accéder à de nombreux points de détails sur les tableaux, expliqués par des experts en histoire de l'art.

Saviez-vous que le "Radeau de la Méduse" s'appelait initialement "Scène d'un naufrage" ? Non ? Alors foncez sur l'application Louvrissime !

Diagonale eurasienne : à vélo de l'Australie à l'Europe

Mars 2010, le volcan islandais l'Eyjafjöll éructe quelques cent millions de mètres cubes de cendre dans l'atmosphère. Paralysie générale. C'est pourtant le jour choisit par Benjamin et Emilie pour concrétiser un rêve: parcourir à vélo l'Europe, l'Asie et l'Océanie.

L'ombre de nos nuits de Gaëlle Josse

C'est un récit à trois voix situé dans deux époques, le XVIIème siècle et de nos jours, autour d'un tableau de Georges de La Tour : Saint Sébastien soigné par Irène.

La fille derrière le rideau de douche

Documentaire Qui évoque ''Psychose'', le film d'Alfred Hitchcoock, suggère immédiatement la scène de crime la plus célèbre du cinéma: le meurtre sous la douche de Marion Crane par Norman Bates alias Anthony Perkins.

La part des flammes

Nous sommes en mai 1897 à l'aube de l'ouverture du célèbre Bazar de la charité, le rendez-vous du Tout- paris où se presse la haute société. Il est de bon ton pour ces dames d'y avoir un comptoir ou de participer à celui des aristocrates les plus en vue. Violaine de Raezal et Constance d'Estinguel s'y rencontrent sur celui de Sophie d'Alençon...

Une Odyssée

C'est l'histoire d'un type qui vit à Besançon et qui travaille dans une agence de publicité. Il travaille toute la semaine à sortir un slogan à la minute, écrit des romans entre midi et deux et dort tout le week-end. 

Victor Hugo vient de mourir

Victor Hugo est malade. Le grand poète va mourir. La rumeur circule. Elle entre dans les maisons, les bourgeoises comme celles des quartiers populaires. Elle traverse les ateliers, les usines. Les membres du gouvernement viennent s'informer.

La vie est comme figée...

Fables, Bill Willingham

Comics Adulte
Tout le monde connait des contes, des légendes, des fables... Mais saviez-vous que depuis que leurs mondes ont été attaqués par l'Adversaire, ils se sont réfugiés chez nous?

Bartleby le scribe

Nouvelle d'Herman Melville, Gallimard, Folio

Que voici un récit étonnant et original que ce Bartleby ! Ecrit en 1853 par Herman Melville sous forme de feuilleton pour la presse à une période de sa vie où le succès se faisait moins présent, Bartleby est un petit bijou d'écriture et d'inventivité.

De l'extrême amitié - Montaigne & La Boétie

Notre commune porte en maints endroits (avenue, bâtiments publics ou privés), le nom de La Boétie perpétuant ainsi la mémoire de ce célèbre Sarladais. Cet érudit du XVIe siècle, conseiller au parlement de Bordeaux, écrivain, traducteur de textes anciens, poète, est surtout connu aujourd'hui comme ayant été l'ami intime de Montaigne et l'auteur du ''Discours sur la servitude volontaire''.

Vie et mort de Sophie Stark

Qui est Sophie Stark ?

Jack Joseph, soudeur sous-marin

Jack Joseph est soudeur sous-marin et travaille sur une plateforme pétrolière au large de Tigg's Bay en nouvelle écosse.Jack Joseph vit avec sa femme Susie et va prochainement devenir père.

De dimanche en dimanche, Denise Bonal

Théâtre
Quatre personnages. Denise Bonal offre une pièce de théâtre coup de poing avec quatre personnages.

Pour Isabel

Antonio Tabucchi est né en 1943 à Vecchiano dans la province de Pise. C'était un écrivain, chroniqueur, professeur de littérature portugaise à l'université de Sienne qui a vécu entre la Toscane, Lisbonne et Paris.

La playlist des philosophes

Quel lien entre la philosophie et les chansons de variétés ?

Rosalie Blum, Camille Jourdy

BD Tout se passe dans une petite ville comme il y en a tant...

La petite lumière

Le narrateur est un homme qui vit seul dans un hameau isolé. Il a relativement peu de contact avec le monde extérieur. Sa présence ici ne nous est pas expliquée, on ne sait rien de son passé. 

La vie prodigieuse de Garnet Ferrari

Notre histoire commence en 1975...

Garnet Ferrari serait la dernière déscendante de Sainte Garnet, guérisseuse légendaire italienne.

Catsby

Au début de la série on a l'impression de passer un moment agréable et léger dans cette chronique douce-amère de la vie ordinaire...  Mais on est vite rattrapé par les tourments et les pérégrinations de ces personnages anthropomorphiques dont les destins s'entrecroisent depuis longtemps et bien plus qu'on ne pourrait le croire...

Carnaval

Roman policier de Ray Célestin, Cherche-midi

La Nouvelle-Orleans, 1919.

Un tueur en série sème la panique à coups de hache et de cartes de tarot.

Hitler, Shigeru Mizuki

Manga Comment imaginer un homme comme vous et comme moi, quand on sait ce que Hitler a pu faire pour assouvir son besoin ultime de pouvoir ? C’est ce Hitler pitoyablement humain que Shigeru Mizuki dessine dans son manga.

1177 avant J.C, le jour où la civilisation s'est effondrée d'Eric H. Cline

Du temps de Ramsès III, les civilisations de l'âge de bronze du Bassin Méditerranéen, brillantes et puissantes, se sont brutalement effondrées. 

Pour quelles raisons se sont elles anéanties les unes après les autres dans un effet domino ?

Un océan d'amour , Lupano Wilfrid

BD Adulte

Un ENORME coup de coeur pour cette bande dessinée.

Freaks' Squeele

Bande Dessinée Et oui...Devenir super héros c’est comme tout, ça s’apprend, mais quand on part de loin... la route est forcement plus longue.

De mal en pis, Alex Robinson

Bande dessinée Vous aimez les comics ? Vous êtes fan de la série Friends ? Cette BD est pour vous

Le jardin de Bronze

Roman policier de Gustavo Malajovich, Actes sud noir

Fabian et Lila habitent à Buenos Aires avec leur petite fille de 4 ans Moira.

Les Revenants, Laura Kasischke

Roman. Michigan. La nuit. Sur une route déserte, une voiture se renverse... Une atmosphère inquiétante, un suspens haletant, et une très belle écriture : à lire !

Quattrocento, Stephen Greenblatt

Quattrocento, Stephen Greenblatt, Flammarion, 2013

Quattrocento, le titre nous fait déjà rêver à l'Italie, à la Renaissance, tant cet extraordinaire mouvement culturel nous enchante et nous éblouit encore aujourd'hui...

Une histoire populaire de l'humanité, Chris Harman

Documentaire. L'histoire est souvent racontée à travers les ''Grands'' de ce monde. Pouvoir et Histoire s'attirent et se confondent. Dans l’œuvre de Chris Harman, l'angle de vue est radicalement différent...

Nouvelles de Richard Matheson

Nouvelles fantastiques ou de science fiction. En série TV ou au cinéma, ses histoires ont été exprimés à travers Will Smith, Hugh Jackman, Stephen Spielberg... Découvrez son œuvre en direct!

Le Teckel

Un laboratoire médical.

Un nouveau médicament, deuxième version du premier aux effets secondaires plus que discutables.
 
Un tandem de choc : Jerémy Labionda, le jeune, celui bien propre sur lui qui incarne le projet de la boite et Guy Farkas dit "Le Teckel"

Le fleuve de l'éternité

Roman de science-fiction Pour découvrir le point commun entre Amadeus Mozart, Hélène de Troie et Richard Burton... Découvrez le monde du fleuve et parcourez-le en quête du grand secret...

Les ignorants, Etienne Davodeau

Bande Dessinée. Ils auraient pu s'en tenir à la "simple" conversation entre amis, et n'échanger alors que des propos sur leur métier respectif mais non … ces deux- là ont tenté l'expérience !...

Le salon de thé de l'ours malais

Sigfrido tient un salon de thé. Sigfrido est un ours malais. 

Cross Fire, JL Sala et PM Chan

Bande Dessinée. Vous prenez les services secrets du Vatican, en particulier Sofia d'Agostino spécialisée dans les missions d'exfiltration de données, vous y ajoutez le meilleur tueur de la mafia, Angelo, une réincarnation de Nicky Larson, vous plongez les deux dans un bouillon d'histoire secrète et de templiers, une pincée de James Bond et renversez le pot entier d'humour et d'action...

L'art du jeu, de Chad Harbach

Roman. Un premier roman trépidant et addictif...

Certaines n'avaient jamais vu la mer, Julie Otsuka

Roman. Voilà un beau titre servi par une jolie couverture. Un roman court de Julie Otsuka qui nous ravit par l'originalité de sa construction...

Las Rosas, western tortilla à l'eau de rose

Bande dessinée d'Anthony Pastor, Actes Sud l'an 2 Bienvenue à Las Rosas, Ciudad de las Mujeres. Dans cette ville, pas grand-chose à part un bouge miteux qui fait station service et des caravanes où vivent les femmes. Car autant le dire tout de suite, les hommes ne sont pas du tout les bienvenus à Las rosas. Les seuls qui y sont tolérés sont les enfants des filles et le shérif du coin secrètement amoureux de la propriétaire du bar, Marisol, une femme à qui on ne l'a fait pas.

L'empreinte sanglante

Nouvelles policières. Le roman policier et la nouvelle sont des genres littéraires que vous appréciez particulièrement... Alors ce livre a été écrit pour vous !...

Bottomless belly Bottom

Dash Shaw, Editions ça et là Un repas familial dans une maison au bord de la mer. C'est la maison de la famille Loony.

Le Chuchoteur, Donato Carrisi

Roman policier. Ça fait des mois que j'attendais de pouvoir mettre la main sur le premier roman de Donato Carrisi...

Rue des voleurs, Mathias Enard

Roman C'est avec grand plaisir aujourd’hui que je présente mon coup de cœur. Tout d'abord parce que j'apprécie particulièrement l’œuvre de Mathias Enard, et qu' il m'enchante encore avec son dernier roman "Rue des voleurs"...

Home, Toni Morrison

Roman. Dans l'Amérique des années 1950 rongée par la ségrégation, un jeune soldat noir démobilisé de la guerre de Corée entre au pays. Traumatisé, il éprouve bien des difficultés à reprendre le cours de sa vie. Sa jeune soeur, en l'appelant à son secours aidera à combattre leurs démons et redonner sens et dignité à leurs existences...

Malvoyant
Thème par défaut

Lectures ensoleillées 2018

Appelle-moi par ton nom

par Aciman, André
Elio Perlman se souvient de l'été de ses 17 ans, à la fin des années quatre-vingt. Comme tous les ans, ses parents accueillent dans leur maison sur la côte italienne un jeune universitaire censé assister le père d'Elio, éminent professeur de littérature. Cette année l'invité sera Oliver, dont le charme et l'intelligence sautent aux yeux de tous. Au fil des jours qui passent au bord de la piscine, sur le court de tennis et à table où l'on se laisse aller à des joutes verbales enflammées, Elio se sent de plus en plus attiré par Oliver, tout en séduisant Marzia, la voisine. L'adolescent et le jeune professeur de philosophie s'apprivoisent et se fuient tour à tour, puis la confusion cède la place au désir et à la passion. Quand l'été se termine, Oliver repart aux États-Unis, et le père d'Elio lui fait savoir qu'il est loin de désapprouver cette relation singulière...Quinze ans plus tard, Elio rend visite à Oliver en Nouvelle-Angleterre. Il est nerveux à l'idée de rencontrer la femme et les enfants de ce dernier, mais les deux hommes comprennent finalement que la mémoire transforme tout, même l'histoire d'un premier grand amour. Quelques années plus tard, ils se rendent ensemble à la maison en Italie où ils se sont aimés et évoquent la mémoire du père d'Elio, décédé depuis. Appelle-moi par ton nom est un roman d'amour singulier tout autant qu'une réflexion sur la mémoire et l'oubli. La langue à la fois précise et sensuelle d'André Aciman parvient à évoquer la tyrannie des corps - mais aussi la part de brutalité qui se niche dans tout éveil au sentiment amoureux - avec une élégance rare.Ce roman, devenu culte dans le monde anglo-saxon à l'instar de Brokeback Mountain, est adapté au cinéma par Luca Guadagnino (sortie française le 28 février 2018). Call me by your name est donné comme l'un des favoris pour les oscars.

Avec toute ma colère : mère et fille, le duel à mort, Maud et Nancy Cunard, roman

par Lapierre, Alexandra

Ce qu'il reste

par Varvello, Elena
1978, nord de l'Italie. Elia a seize ans. C'est un jeune homme solitaire, en proie aux tourments de l'adolescence - ses amitiés fragiles, ses questionnements, ses premiers émois amoureux. Cet été-là, dans le petit village de Ponte, comme tous les étés, la chaleur est étouffante. Mais si l'atmosphère est particulièrement pesante, c'est que le père d'Elia a un comportement étrange depuis quelques temps, depuis qu'il s'est fait licencier de l'usine pour laquelle il travaillait. Persuadé d'avoir été victime d'un complot, il s'isole des heures dans le garage de la maison, à son van, rentrant parfois tard dans la nuit, sans explications. La mère d'Elia ferme les yeux. La mère d'Elia est une femme amoureuse.Un jour, le village est secoué par la disparition d'une jeune femme, montée à bord d'une fourgonnette qui s'est enfoncée dans les bois. À Ponte, tout le monde se connaît, tout se sait. Mais il y a des choses que personne ne peut imaginer.Trente ans après les faits, Elia raconte cet été où tout a basculé, et ce qu'il en reste.

Emma dans la nuit

par Walker, Wendy
Les sœurs Tanner, Emma, 17 ans, et Cass, 15 ans, sont devenues tragiquement ce‘le`bres depuis leur inexplicable disparition de la communaute‘ calme et aise‘e ou` elles ont grandi. Trois ans apre`s les faits, Cass frappe a` la porte de chez ses parents. Interroge‘e par le FBI, elle raconte l'enle`vement dont sa sœur et elle ont e‘te‘ victimes et de‘crit une myste‘rieuse i^le ou` elles auraient e‘te‘ retenues captives. Emma y serait toujours. Mais la psychiatre qui suit cette affaire, le Dr Abigail Winter, doute de sa version des faits. En e‘tudiant sa personnalite‘, elle de‘couvre, sous le vernis des apparences, une famille dysfonctionnelle. Que s'est-il re‘ellement passe‘ trois ans auparavant ? Cass dit-elle toute la ve‘rite‘ ? Passe‘e mai^tre dans l'art de tisser sa toile psychologique, l'auteur de Tout n'est pas perdu re‘ussit une fois encore a` nous emporter avec ce re‘cit sombre et fort. Chaque personnage livre peu a` peu sa personnalite‘, fascinante, trouble et complexe, et les liens familiaux deviennent biento^t comme un ba^ton de dynamite dont on aurait allume‘ la me`che.

Idaho

par Ruskovich, Emily
Idaho, 1995. Par une chaude journée d'août, une famille se rend dans une clairière de montagne pour ramasser du bois. Tandis que Wade, le père, se charge d'empiler les bûches, Jenny, la mère, élague les branches qui dépassent. Leurs deux filles, June et May, âgées de neuf et six ans, se chamaillent et chantonnent pour passer le temps. C'est alors que se produit un drame inimaginable, qui détruit la famille à tout jamais. Neuf années plus tard, Wade a refait sa vie avec Ann au milieu des paysages sauvages et âpres de l'Idaho. Mais alors que la mémoire de son mari s'estompe, Ann devient obsédée par le passé de Wade. Déterminée à comprendre cette famille qu'elle n'a jamais connue, elle s'efforce de reconstituer ce qui est arrivé à la première épouse de Wade et à leurs filles. Idaho est un roman magnétique qui nous amène sur le chemin tortueux et imprévisible du souvenir. La voix particulière d'Emily Ruskovich, elle, demeure inoubliable

Irrécupérable

par Bruce, Lenny
Lenny Bruce a inventé, dès la fin des années 1940, le stand-up. Il raconte son histoire dans Irrécupérable, un récit édifiant, désopilant, et un morceau de bravoure littéraire. Son humour incontrôlable, sa virulence, ses démêlés avec la censure, sa mort tragique en ont fait un héros de la contre-culture dont l'influence est perceptible aussi bien chez Philip Roth que Bob Dylan

Jacqui

par Loughran, Peter
Jacqui nous embarque de force dans la te'te d'un personnage rebutant, chauffeur de taxi frustre', re'actionnaire, ra'leur, perfide et surtout effroyablement misogyne, qui aime asse'ner des lec'ons sentencieuses sur la vie. Entre macabre et humour noir, on suit le monologue inte'rieur d'un meurtrier qui raconte comment et pourquoi il s'est de'barrasse'de sa femme, la fameuse Jacqui, et en profite pour nous raconter le monde, vu a'travers son regard de'sabuse'. Avec son phrase'populaire, direct, fluide, cinglant, dont on ne sait jamais s'il va basculer dans le rire ou les larmes, Peter Loughran re'ussit magnifiquement son nume'ro d'e'quilibriste. Un roman singulier et de'rangeant, toujours aussi corrosif malgre'les anne'es

La femme à la fenêtre : roman

par Finn, A. J.
Elle a tout vu, mais faut-il la croire ? Séparée de son mari et de leur fille, Anna vit recluse dans sa maison de Harlem, abreuvée de merlot, de bétabloquants et de vieux polars en noir et blanc. Quand elle ne joue pas aux échecs sur internet, elle espionne ses voisins. Surtout la famille Russel - un père, une mère et un adorable ado -, qui vient d'emménager en face. Un soir, Anna est témoin d'un crime. Mais comment convaincre la police quand on doute soi-même de sa raison ? " La Femme à la fenêtre appartient à ce type de livres singulier qu'il est impossible de lâcher. " Stephen King " Stupéfiant. Palpitant. Finn nous offre un thriller digne de ce nouveau millénaire. " Gillian Flynn " 10/10 sur l'échelle du twist ! " Val McDermid " Une oeuvre sombre au dénouement époustouflant. " Ruth Ware

La note américaine

par Grann, David

La saison des feux

par Ng, Celeste
Quand le voile des apparences ne peut être déchiré, il faut parfois y mettre le feu.

Laisse tomber les filles : roman

par Cortanze, Gérard de
Le 22 juin 1963 à Paris, quatre adolescents assistent, place de la Nation, au concert donné à l'occasion du premier anniversaire de Salut les copains. Trois garçons : François, rocker au coeur tendre, tenté par les substances hallucinogènes ; Antoine, fils d'ouvrier qui ne jure que par Jean Ferrat ; Lorenzo, l'intellectuel, fou de cinéma et champion de 800 mètres.Une fille : Michèle, dont tous trois sont amoureux, fée clochette merveilleuse, pourvoyeuse de rêve et féministe en herbe.Commencé au coeur des Trente Glorieuses et se clôturant sur la « marche républicaine » du 11 janvier 2015, ce livre pétri d'humanité, virevoltant, joyeux, raconte, au son des guitares et sur des pas de twist, l'histoire de ces baby-boomers devenus soixante-huitards, fougueux, idéalistes, refusant de se résigner au monde tel qu'il est, et convaincus qu'ils pouvaient le rendre meilleur.

Le libraire de Wigtown

par Bythell, Shaun
Bienvenue à Wigtown, charmante petite bourgade du sud-ouest de l'Écosse. Wigtown, son pub, son église... et sa librairie'la plus grande librairie de livres d'occasion du pays. De la bible reliée du XVIe siècle au dernier volume d'Harry Potter, on trouve tout sur les kilomètres d'étagères de ce paradis des amoureux des livres. Enfin, paradis, il faut le dire vite... Avec un humour tout britannique, Shaun Bythell, bibliophile, misanthrope et propriétaire des lieux, nous invite à découvrir les tribulations de sa vie de libraire. On y croise des clients excentriques, voire franchement désagréables, Nicky, employée fantasque qui n'en fait qu'à sa tête, mais aussi M. Deacon, délicieux octogénaire qui se refuse à commander ses livres sur Amazon. Entre 84, Charing Cross Road d'Helene Hanff et Quand j'étais libraire de George Orwell, Le Libraire de Wigtown invite le lecteur à découvrir l'envers du décor : si l'amour de la littérature est primordial pour exercer le métier de libraire, on y apprend qu'il faut aussi un dos en béton et une patience de saint!

Le soleil des rebelles

par Di Fulvio, Luca
Le nouveau Luca di Fulvio !

Les etoiles brilleront dimanche

par Coissard, Benjamin

Les jours de ton absence

par Walsh, Rosie
Lorsque Sarah rencontre Eddie, son monde bascule. Ils sont faits l'un pour l'autre, elle en est certaine. Les jours qu'ils passent ensemble ressemblent à un rêve et Sarah a le sentiment que sa vie débute enfin. Quand Eddie, également fou amoureux, part à contrec'ur pour un voyage prévu de longue date, tous deux se quittent en sachant qu'ils se reverront très vite. Pourtant, quelques jours plus tard, Eddie n'a toujours pas donné de signe de vie. Le portable de Sarah reste désespérément muet. Refusant d'écouter ses amis qui lui conseillent de passer à autre chose, Sarah met tout en'uvre pour comprendre la raison de ce silence. Elle ne sait pas encore que l'explication qui se dessine peu à peu la bouleversera au plus profond de son être. Une chose qu'elle ne peut maîtriser les sépare irrémédiablement, la seule qu'ils n'ont pas partagée : la vérité. Mêlant admirablement suspense, secrets et histoire d'amour, Les Jours de ton absence vous tiendra en haleine jusqu'à la dernière page. Véritable phénomène d'édition, il a été traduit dans le monde entier

Millésime 54 : roman

par Laurain, Antoine

Nous avant tout le reste

par Redel, Victoria
Sur cette photo, ce sont elles avant tout le reste. Elles'Cinq amies d'enfance réunies pour quelques jours dans la maison d'Anna en plein Massachusetts. Tout le reste'C'est ce qu'elles ont traversé, chacune, parfois ensemble, des quatre cent coups de l'adolescence jusqu'aux mariages, séparations, enfants, drames et joies. Aujourd'hui le temps a passé et Anna, la forte tête du groupe, est malade. Mais pour l'heure, il y a encore cette amitié qui a survécu à tout et qui est, elle, plus vivante que jamais. Avec ce roman dont la forme éclatée en fragments fait écho au "puzzle de la mémoire" que nous portons en chacun de nous, Victoria Redel signe une très belle ode à l'amitié à travers cinq portraits de femmes plus vraies que nature et réveille les questionnements qui nous traversent à toutes les étapes de la vie

Peur

par Kurbjuweit, Dirk
Un roman social sous tension qui s'attaque à une question morale universelle : jusqu'où est-on capable d'aller pour protéger sa famille ?

Platine

par Detambel, Régine

Qui a tué mon père

par Louis, Édouard
« Est-ce qu'il est normal d'avoir honte d'aimer'» Édouard Louis a publié deux livres, En finir avec Eddy Bellegueule et Histoire de la violence, qui ont été traduits dans une trentaine de langues et font l'objet d'adaptations théâtrales et cinématographiques.