Malvoyant
Thème par défaut

Horaires d'ouverture

Mardi

14h-18h

Mercredi

10h-18h

Vendredi 14h-18h
Samedi 10h-17h

De l'extrême amitié - Montaigne & La Boétie

 Notre commune porte en maints endroits (avenue, bâtiments publics ou privés), le nom de La Boétie perpétuant ainsi la mémoire de ce célèbre Sarladais. Cet érudit du XVIe siècle, conseiller au parlement de Bordeaux, écrivain, traducteur de textes anciens, poète, est surtout connu aujourd'hui comme ayant été l'ami intime de Montaigne et l'auteur du ''Discours sur la servitude volontaire''. Il meurt à 33 ans à Germignan, le 18 août 1563 en voulant regagner les terres de son épouse dans le Médoc.

Historiens et chercheurs ont tenté d'approcher sa vie, son oeuvre et sa pensée dont on a finalement peu de traces en regard de son importance dans la société de cette époque troublée.

Jean-Luc Hennig, romancier essayiste, nous propose une autre façon d'envisager cet homme. Il part d'une hypothèse, peut-être un peu hardie, que cette ''extrême amitié" dont parle Montaigne dans les ''Essais'' soit ce que l'on nomme aujourd'hui amour.

 

La Boétie serait tombé amoureux de Montaigne lors de leur première rencontre et ce dernier aurait été sensible aux multiples preuves d'attachement de cet ami dont il admirait la force et l'éclat de son intelligence, sa sensibilité, son charisme. "Parce que c'était lui, parce que c'était moi''. Ce secret, indicible, Montaigne et La Boétie, l'aurait caché au creux de leurs oeuvres. Jean-Luc Hennig montre comment il est possible d'étayer cette thèse et d'éclairer d'un autre jour la nature et la forme de cette "amitié singulière". Il fait sonner la poésie et la voix d'Etienne de La Boétie. Il donne un autre poids à l'oeuvre de Michel de Montaigne. Et voici devant nous, vivants, émouvants et étonnament proches ces deux hommes traditionnellement saisis par la lettre et gravés dans le marbre des statues.

 

Christine

 

Pour l'emprunter


À consulter également