Malvoyant
Thème par défaut

Horaires d'ouverture

Mardi

14h-18h

Mercredi

10h-18h

Vendredi 14h-18h
Samedi 10h-17h

La part des flammes

Nous sommes en mai 1897 à l'aube de l'ouverture du célèbre Bazar de la charité, le rendez-vous du Tout- paris où se presse la haute société. Il est de bon ton pour ces dames d'y avoir un comptoir ou de participer à celui des aristocrates les plus en vue. Violaine de Raezal et Constance d'Estinguel s'y rencontrent sur celui de Sophie d'Alençon qui a pris depuis peu sous son aile et sa protection les deux jeunes femmes.  La première, Violaine, veuve depuis peu, est en proie au qu'en dira-t-on le plus odieux et au mépris de ses beaux-enfants avec qui elle doit pourtant composer. La seconde, Constance, vient, pour des raisons religieuses,  de rompre ses fiançailles avec Lazlo de Nérac dont elle est pourtant très éprise. L'incendie du bazar éclate dans ce contexte, le 4 mai à 16h30 suite à un problème avec la lampe du projecteur du cinématographe qui s'est enflammé. Le destin des trois femmes bascule alors... 

La part des flammes est un roman feuilleton historique et romanesque dans lequel on se plonge avec délice. La qualité de l'écriture fluide, précise et fine y est pour beaucoup. Gaëlle Nohant se fait le témoin d'un événement historique sur lequel elle s'est parfaitement documentée et en profite pour nous embarquer avec elle dans les méandres des intrigues de boudoir et autres petites mesquineries parfois lourdes de conséquences. Au sein de ce petit entre-soi retranché derrière le paraître et les convenances et qui n'a que faire du reste du monde, on croise la réalité du destin, de la vie et des émotions. Et on s'attache avec passion aux personnages de ce roman ! Nul doute que vous vibrerez avec eux au fil des pages et ce n'est pas sans regret que vous les quitterez  une fois le livre terminé...

Rowéna

Pour l'emprunter


À consulter également