Malvoyant
Thème par défaut

Horaires d'ouverture

Mardi

14h-18h

Mercredi

10h-18h

Vendredi 14h-18h
Samedi 10h-17h

A la découverte de Marcello Fois - rencontre italienne samedi 25 novembre

L'association Pour le jumelage vous propose de découvrir l'univers de Marcello Fois dans le cadre de la soirée italienne organisée samedi 25 novembre prochain dans le cadre de Lettres du monde. 

Au programme, atelier cuisine, rencontre avec Marcello Fois et dégustation ! et déjà quelques critiques et avis pour se donner envie !

 

 

 

 

 

 

A propos de La lumière parfaite

On se glisse facilement dans cette saga familiale sans avoir lu les deux premiers tomes Elle se situe en Sardaigne dans les années 80, époque du terrorisme et de la spéculation immobilière.

Christian Chironi et Domenico Guiso ont grandi comme deux frères partageant tout : la famille, l'école, le travail, et sont tous deux amoureux de Maddalena.

Elle éprouve de l'amour pour le premier et de l'affection pour le second.

Dans les deux clans règnent la tante de Christian mémoire de la famille et fine mouche, et le père de Dominico, le patriarche, qui souhaite que son fils épouse Maddalena et voit d'un mauvais œil l'amour qu'elle porte à Christian.

Il envoie ce dernier en mission à Carrare pour l'entreprise mais il est arrêté à Livourne sa voiture transportant des armes à son insu. Il s'enfuit, plonge dans le port, et ne remonte pas. Enceinte, Maddalena  épouse Dominico mais l'enfant en grandissant ressemblera de plus en plus au disparu.

A la mort de son mari, elle quitte la Sardaigne pour rejoindre son fils dans un séminaire au nord de l'Italie . Après l'avoir vu, elle lui laisse une enveloppe contenant l'histoire de sa famille dans laquelle elle lui raconte  les 20 ans écoulés, traversés de crimes crapuleux et passionnels.

Il refuse de poursuivre la tragique tradition familiale faite de trahison, de vengeance et de mort.

Trouvera-t-il la paix et la sérénité au séminaire ? Peut-être !

Roman mélancolique sur la mémoire et les non-dits .

 Visconti en aurait fait un très beau film.

 

 A propos de Cris, murmures et rugissements

 

À la mort de leur père, deux sœurs jumelles de 48 ans, Marinella et Alessandra qui sont si différentes , se retrouvent dans l’appartement de leur enfance. Le papier peint de la salle à manger, vert et mystérieux, est le cadre idéal pour ce huis clos dans lequel elles vont s’affronter. Vont-elles retrouver un peu de fraternité ?

C’est le premier livre de Marcello Fois que j’ai lu, sans interruption dans une soirée. Les caractères sont bien transcrits. J’ai ressenti l’atmosphère étouffante de ces retrouvailles, qui sont aussi  une  vision particulière du deuil et des  relations entre jumeaux .

 

 A propos de Mémoire du vide

 

C’est un roman historique, avec quelques variantes sur la réalité, qui nous conte  les pérégrinations de Samuele Stocchino, redoutable bandit et assassin sarde. Le récit est construit à la manière épique où chaque chapitre nous invite poursuivre activement la lecture.

A travers ce récit, Fois nous décrit la Sardaigne dans toute sa beauté mais aussi sa pauvreté. Les paysages, mais aussi les habitudes, les querelles, les coutumes y sont décrits de la façon la plus détaillée et intéressante. Tous les personnages ont leur mot à dire dans cette traque au bandit qui nous est, malgré tous ses méfaits, très sympathique et très humain, en particulier grâce à l’amour que lui porte la jeune Mariangela.

Samuele Stocchino, tout d’abord militaire dans l’armée italienne en Lybie et pendant la première guerre mondiale, revient en héros au pays. Mais une histoire de vengeance le transforme en bandit monstrueux, surnommé « le tigre de l’Ogliastra » introuvable. 

 


À consulter également