Malvoyant
Thème par défaut

Horaires d'ouverture

Mardi

14h-18h

Mercredi

10h-18h

Vendredi 14h-18h
Samedi 10h-17h

Rosalie Blum, Camille Jourdy

Tout se passe dans une petite ville comme il y en a tant...
 
Vincent habite seul. Enfin presque. Sa mère habite l'appartement juste au dessus de chez lui et c'est un peu comme si elle vivait avec lui... La castration évidente qu'elle fait subir à son fils l'empêche de vivre... Vincent étouffe dans cette ambiance oppressante faite de jalousie et de petites perversités quotidiennes, n'osant s'opposer à cette femme qui vit dans un monde à part, en pleine régression. Pourtant, à 30 ans, Il aimerait bien...
Rosalie habite seule. Une histoire de famille compliquée, des années de prison et des blessures encore ouvertes. Rosalie a la quarantaine, travaille dans une épicerie et se contente de la monotonie de son quotidien qu'elle accepte presque comme une punition... 
La culpabilité semble être le sentiment qui relie dès le départ ces deux pesonnages dont la rencontre n'était pas programmée. Pourtant cette rencontre va avoir lieu bien que d'une façon un peu particulière.
 
Et puis il y a Aude, la nièce de Rosalie. Aude n'habite pas seule mais c'est un peu comme-ci. Elle est plutôt depressive et l'énergie lui manque... Depuis qu'elle a arrêté ses études, elle ne fait pas grand chose et seules les visites de ses copines et les éxentricités de son colocataire plutôt atypique et déjanté ponctuent son quotidien.
 
 Un jour vincent va remarquer les promenades solitaires et régulières de Rosalie qui lui rappelle quelqu'un... Sans oser l'aborder il va se mettre à la suivre avec bienveillance, comme pour l'accompagner dans sa promenade. Il découvre ainsi sa maison, ses habitudes, se rend aux endroits qu'elle fréquente. Ce rituel aurait pu se poursuivre pendant longtemps si Rosalie ne s'était rendu compte de quelque chose et n'en parle à Aude lors d'une de ses visites. Rosalie ne connaît pas les intentions de Vincent. Les choses prennent alors un tournant différent.
 
Le dessin à l'aquarelle et les couleurs douces et acidulées collent parfaitement à l'histoire que l'auteur nous raconte. Cette trilogie de bandes dessinées parue chez actes sud BD est une vrai régal pour les yeux et pour le coeur. Camille Jourdy reussit à nous embarquer avec elle et à nous faire voyager avec ses personnages qu'elle nous présente sans complaisance mais avec tendresse. On rit, on pleure mais jamais gratuitement. Et on a envie que toute cette histoire se termine bien parce qu'au fond elle touche quelque chose chez chacun d'entre nous. 

Rowéna 

Vous souhaitez l'emprunter ?


À consulter également