Malvoyant
Thème par défaut

Horaires d'ouverture

Mardi

14h-18h

Mercredi

10h-18h

Vendredi 14h-18h
Samedi 10h-17h

CHAPPIE (Neill Blomkamp, 2015)

Cinéaste sud-africain, Neill Blomkamp frappe fort dès son premier film, DISTRICT 9, en utilisant le motif de l'invasion extraterrestre pour dénoncer le régime de l'apartheid.

Avec ELYSIUM, il poursuit cette veine science-fictionelle engagée en dépeignant un futur où les plus riches ont pu s'installer sur une station spatiale édenique, tandis que les plus pauvres survivent sur une Terre dévastée.

Avec CHAPPIE, le réalisateur anticipe une ville de Johannesburg à la criminalité enrayée par des robots policiers. Prénommé Chappie, l'un de ces androïdes a été reconfiguré par un programme d'intelligence artificielle.

Le film appréhende alors le thème de l'éducation de cette nouvelle forme de conscience comme un parcours à la Candide. Ecartelé entre la rectitude morale enseignée par son créateur et les viles manipulations des gangsters de bas étage entre les mains desquelles il est tombé, la confrontation du robot au réel est cruelle.

L'empathie du spectateur pour Chappie est, elle, immédiate et fait la force du film. L'idée que ce sont bien les affects de l'homme qui façonneront l'intelligence artificielle s'en trouve renforcée.

Lors d'un final vertigineux, Chappie, devenu adulte et indépendant, modifiera la condition mortelle de l'homme en modèlisant informatiquement la conscience humaine.

L'ère de la post-humanité peut commencer...

Pas mal pour un film d'action, non ?

D'autant que l'on trouve parmi les rôles principaux les membres du groupe de rap sud-africain Die Antwoord, totalement fidèles à leur excentricité.


À consulter également